Coches, un musée qui transporte

carrosse

            Le musée des Coches possède l’une des plus belles collections de carrosses au monde.

Installé dans un bâtiment moderne depuis 2015 à Belém, l’ouvrage de l’architecte brésilien Paulo Mendes da Rocha et de l’architecte portugais Ricardo  Bak Gordon est situé près du palais présidentiel de Belém.

Deux immenses nefs et une galerie abritent une superbe collection de voitures et carrosses,  berlines  et landaus, char à bancs et chaises à porteurs. Au total  78 coches sont exposés.

Ils proviennent de l’ancien musée établi au Picadeiro du Palais de Belém- picadeiro ou haras- tout à côté où les imposants coches étaient à l’étroit.

Le nouvel édifice moderne en impose par sa taille et la hauteur de ses plafonds.

Les visiteurs peuvent circuler autour des carrosses alors que sur les murs dans des vitrines sont exposés les vêtements des laquais, les fouets des cochers et les parures des chevaux.

Des vidéos diffusées sur les murs permettent d’expliquer le contexte des  époques.

Malgré les dimensions imposantes et une signalétique minimaliste, la magie opère : les ors des voitures d’apparat, les statues allégoriques des puissances monarchiques, les tissus chamarrés..tout contribue à rehausser un faste qui n’existe plus.

             Le musée des coches a été créé en 1905 par la Reine Dona Amélia d’Orléans et Bragance.

Ce musée avait vocation à conserver le riche patrimoine.

Une initiative qui permet encore aujourd’hui d’admirer les  anciens moyens de transports

Le musée possède des exemplaires parmi les plus anciens au monde, datant du XVIe siècle. Le mot coche vient du nom de la ville bulgare Kocs où furent créés les premiers exemplaires avant de gagner l’Italie puis toutes les cours européennes. La voiture la plus ancienne détenue par le musée est de 1619 et elle appartenait  à Filipe II du Portugal (Filipe III d’Espagne venu visiter le Portugal).

De magnifiques exemplaires à ne pas manquer : exubérant coche des Océans, sous ses dorures baroques ; une délicieuse berline française  et la voiture d’enfant du prince D. Carlos, futur roi D. Carlos Ier et même une malle-poste qui parait tout droit sortie d’un comte de Grimm.

Le musée par sa dimension met en valeur les innombrables voitures exposées.

La galerie supérieure présente des maquettes et sert aussi aux expositions temporaires.

Le musée des coches permet d’admirer la place de l’Empire et le Palais Présidentiel de Belém.

Tout près, l’ancien musée, ou Picadeiro Real, qui date de la seconde moitié du XVIII e siècle. Il s’agissait à l’origine du salon du haras royal du palais de Belém et servait à la cour entre deux démonstrations équestres.

Dans un bâtiment magnifique les majestueux coches paraissent à leur place.

L’édifice conserve encore quelques beaux exemplaires de carrosses. C’est la princesse Amélie d’Orléans qui eut l’idée de transformer le bâtiment en musée des Coches. mais dés son origine, le musée fut trop petit: en 1910 l’instauration de la République et l’extinction de la Maison Royale conduisirent de nombreux véhicules dans le bâtiment du Picadeiro.

Ce bâtiment se visite toujours.

Museu dos Coches

ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h.

Un billet unique de 10 € permet de visiter les 2 musées.

http://museudoscoches.gov.pt/pt/museu/