Tradition païenne portugaise

Espiga. Un bouquet composé d’épis de blé, de marguerites, de coquelicot et parfois  de rameaux  d’olivier.

L’Espiga, c’est la tradition populaire et païenne du jour de l’ascension. Les catholiques célèbrent la dernière rencontre de Jésus avec ses apôtres.

Au Portugal ce jour n’est pas férié, mais la tradition du bouquet, ou « Espiga » reste vivace. Y compris en ville.

Ne vous étonnez pas de trouver de nombreux vendeurs à la sauvette, proposant ces bouquets éphémères qui marquent l’entrée dans la saison estivale.

Selon la tradition, l’Espiga se cueille le matin de l’ascension.

On y ajoute parfois un brin de romarin et une branche de vigne.

Comme le veut la tradition, l’Espiga  se cueille le jour du jeudi de l’ascension au Portugal.  Pain, amour, paix,  joie et santé sont les symboles associés à chacune des plantes champêtres.

L’Espiga a une fonction de porte bonheur et de prospérité.

On plaçait le bouquet derrière la porte et il ne pouvait en être retiré que l’année suivante, avec le nouveau bouquet.

Des chants, des danses et des promenades dans la campagne- pour cueillir les fleurs-  étaient autrefois les rites qui marquaient cette journée particulière. Il s’agissait de garantir que la belle saison serait généreuse, et les récoltes abondantes.

Les origines païennes de l’Espiga de la tradition portugaise sont réelles. Dès le IV siècle l’église a instauré un jour férié à l’occasion de l’ascension,  dénommé le « jour de l’heure » car durant une heure à midi, tout devait s’arrêter. Depuis, ce jour férié a été supprimé.

Reste la tradition, l’offrande d’un joli bouquet en  gage d’espérance et d’abondance.

Certains villages et villes notamment dans le Ribatejo ( Berges du Tage, centre ) mais aussi en  Algarve comme à Salir et Loulé organisent des fêtes à l’occasion de l’Espiga.

http://www.cm-loule.pt/pt/agenda/16399/festa-da-espiga-2019.aspx#.XOVlcsrvGzI.facebook