restaurant exotique de qualité á Lisbonne

Comida de santo

Il y a des valeurs sûres, en restauration, comme en tout. Comida de Santo en fait partie. Ce « manger des Saints » est un restaurant brésilien, l’un des plus anciens à Lisbonne puisque créé en 1981.

Comida de Santo fut précurseur a une époque où le Brésil n’avait pas encore découvert le Portugal ( il y avait peu de Brésiliens au Portugal, alors qu’aujourd’hui ils composent la première communauté étrangère du pays).

La cuisine de Bahia, du Nordeste, de Rio et même de Minais Gerais était exotique. Et curieusement elle l’est encore, par son authenticité et les mélanges étonnants, pour un palais du vieux continent, que « Comida de Santo » continue à offrir. La mode des « rodizios », restaurant de grillades à volonté, qui s’ils sont bien d’inspiration brésilienne, ne permettent pas le plus souvent d’apprécier la tradition culinaire et gastronomique du Brésil. C’est pourquoi Comida de Santo valorise la vraie gastronomie carioca.

Flor et António Pinto Coelho initiateurs de ce manger spirituel  sont toujours aux commandes. Ce n’est pas le moindre charme de ce petit restaurant, un peu en retrait de la place Principe Real, désormais quartier branché et bobo q.b. (qb : quanto basta, tant qu’on veut ou tellement).

L’espace de Comida de Santo est relativement petit, 30 couverts, mais  offre l’avantage des endroits intimistes.

Dans l’assiette des saveurs et des couleurs qui mettent l’eau à la bouche.  Le principe – un peu comme dans la cuisine asiatique- consiste à goûter plusieurs plats, et partager entre les convives.

Si la feijoada (servie le samedi, comme le veut la tradition brésilienne) et la picanha par exemple ont des noms aux consonnances un peu plus familières, les spécialités comme la Casquinha de Siri (sauce crabe) Vatapá (sorte de purée de mandioc, avec des crevettes sèches, des cacahouettes et des noix de cajou), le  Xim Xim de galinha (prononcez chim-chim. Viande de poulet sauce arachide et cajou, crevettes sèches et riz blanc) ou la Vaca atolada(viande de bœuf à l’étouffé + manioc) sont de savoureuses découvertes.

Vous n’avez plus faim ? quel dommage ! il faut goûter au « escondinho de crevettes » ou au très original « escondinho de viande du soleil », à base de viande séchée et salée puis dessalée.

Puis les desserts souvent à base de fruits tropicaux.

La caipirinha règne en maitresse à Comida de Santo: 6€ le verre, mais la qualité de la caxaça, le rhum brésilien, est de première. Une qualité que l’on doit au réseau de fournisseurs patiemment établi par Comida de santo : l‘avantage de la maturité.

On savoure

Le restaurant est un classique lisboète, mais il  n’hésite pas à innover. L’ambiance et la qualité sont des références. Un coup de cœur de lisbonne-affinités: un restaurant central mais discret, une cuisine originale et exotique, un service impeccable et des prix accessibles (25 euros environ un repas)

On grignote

Le prix un peu poussé de la caipirinha. Et pourquoi ne pas raconter la vraie histoire des fitas baianas, ou ruban du Notre Seigneur de Bonfim?

 

Les réservations sont conseillées. Le restaurant propose des plats à emporter, sur  commande, pour déguster chez soi en toute tranquillité, joliment appelé en version originale  « Me leva prá casa »

Comida de Santo

Ouvert tlj sauf mardi, 12h30- 15h30 et 19h30-minuit.

Calçada Engenheiro Miguel País, 39 (près de rua Escola Politécnica)

http://www.comidadesanto.pt

brésil à lisbonne restaurant

La salle principale du Comida de Santo à Principe Real

resto brésilien comida de santo

Une jolie table pour des entrées originales que l'on peut accompagner d'une caipirinha

Brésil à Lisbonne

Citrouille farcie, une spécialité brésilienne.

resto brésilien Comida de Santo lisbonne

Vatapá, un plat qui à lui seul est un voyage vers le Brésil

un resto chaleuruex et intimiste le comida de santo

Exotique sans vulgarité, soigné, et intime: un brésilien historique

resto brésilien comida de santo

Le quindim, pour finir sur une note sucrée